avec le soutien de la
Adhérer

Charte de la sécurité

Notre objectif: 250 vies sauvées

L’objectif de la Charte de la sécurité est d’améliorer la sécurité sur les lieux de travail. Elle a été élaborée par la Suva en coopération avec les organisations patronales, les mandataires et les syndicats. STOP en cas de danger, sécuriser, reprendre le travail. Les signataires de la Charte s’engagent à faire respecter les règles de sécurité sur les lieux de travail. Le travail ne peut comporter de risque vital. À propos: la Charte du secteur de la construction est disponible en 9 langues, la Charte industrie et artisanat en 3 langues.

Obligations des adhérents:

La Charte de la sécurité est en principe une déclaration volontaire. Le signataire de la Charte affiche sa volonté de s’investir en faveur de la sécurité. Les entreprises qui signent la Charte s'engagent en particulier à prendre et à appliquer ces mesures:

  1. Elles introduisent le principe «STOP EN CAS DE DANGER / SÉCURISER / REPRENDRE LE TRAVAIL» dans toute l’entreprise.
  2. Elles déclarent obligatoires les «règles vitales» applicables à l’entreprise ou définissent leurs propres règles de sécurité.
  3. Elles forment les travailleurs et leur expliquent les règles de sécurité, si possible sur place, c’est-à-dire aux postes de travail.
  4. Elles informent les partenaires externes (mandataires, chefs de projet, collaborateurs d'autres entreprises) de la Charte de la sécurité. Elles exigent de leur part qu’ils respectent les règles de sécurité de la Charte.
  5. Elles appliquent les règles de sécurité, même dans le stress du travail quotidien.

«Cette alliance entre organisations patronales, mandataires et syndicats est sans précédent en Suisse. Cela montre toute l’importance des intérêts définis par la Charte.»

Edouard Currat, ancien membre de la direction de la Suva

 

 

Règles vitales

Des règles simples pour sauver des vies

En signant la Charte de la sécurité, les entreprises s’engagent à respecter le principe suivant sur les lieux de travail:

STOP EN CAS DE DANGER ‒ SÉCURISER ‒ REPRENDRE LE TRAVAIL.

Les signataires de la Charte de la sécurité démontrent ‒ à l'interne comme à l'externe ‒ qu’ils veulent favoriser la sécurité au travail et la protection de la santé dans leur entreprise.

Des règles «vitales» au sens propre du terme

Pour les branches et activités comportant des risques élevés, la Suva a élaboré des règles simples avec les acteurs concernés, p. ex. les «Huit règles vitales pour la branche du bâtiment» ou les «Sept règles vitales pour les transports routiers». En cas de non-respect, il faut dire STOP, interrompre les travaux et procéder à la mise en œuvre ou au rétablissement des conditions de sécurité requises avant de reprendre le travail. En signant la Charte de la sécurité, vous confirmez votre volonté de respecter et de faire appliquer les «règles vitales» dans votre domaine de compétences.

Devenez membre de la Charte de la sécurité!

Quatre bonnes raisons de faire bouger les choses ensemble

Nous tirons tous à la même corde!

En signant la Charte de la sécurité, la direction manifeste clairement sa volonté que les travailleurs respectent les règles de sécurité. Dans le même temps, elle reconnaît aux travailleurs et aux supérieurs la possibilité de dire STOP en cas de danger.

Moins d'accidents et d'absences

Les entreprises qui appliquent systématiquement les règles de sécurité peuvent tabler sur une baisse des accidents et des absences ainsi que des coûts générés par ces derniers.

Amélioration de l'image

Avec la Charte de la sécurité, vous montrez à vos clients, à vos partenaires et au grand public que la sécurité et la santé de vos collaborateurs et de vos partenaires vous tient à cœur.

Bonne gouvernance

La Charte vous aide également à appliquer des dispositions légales: elle contient les principes directeurs de la sécurité au travail et de la protection de la santé. Elle vous permet de déterminer les risques et d’instaurer des règles de sécurité. C’est aussi le moyen de faire participer les travailleurs.

La sécurité, un investissement rentable

«Retour sur prévention»

Quels sont les avantages et les inconvénients financiers des investissements dans la sécurité et la protection de la santé dans une entreprise?
En 2010-2011, une enquête a été réalisée auprès de 300 entreprises de 16 pays afin de connaître leur point de vue à ce sujet.

Résultat: les entreprises interrogées ont atteint dans l’ensemble un «retour sur prévention» (ROP) de 2,2. En clair: chaque franc investi par une entreprise dans la prévention génère une valeur économique de 2,20 francs.

Membres fondateurs

Notre site internet utilise les cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant de naviguer sur notre site, vous acceptez implicitement nos dispositions en matière de Cookie-Policy.
OK